MILO DIAS

http://www.milo-dias.com

 

 

« J’ai d’abord sculpté des têtes, puis des personnages, puis des individus avec des machines extravagantes. Pendant quelques années, j’ai abandonné le modelage pour un travail d’assemblage qui me semblait plus propice à l’émergence de l’inconscient et du délire…Il en est sorti toute une série de « drôles d’oiseaux » un peu éberlués. On m’a alors classés parmi les « singuliers »…

S’il y a un fil conducteur qui traverse l’ensemble de cette production, c’est celui de l’être humain. J’essaie de dire avec humour et dérision cette interrogation que j’ai en permanence devant une condition humaine que je trouve à la fois comique et tragique. Même mes animaux ne sont que des transpositions de ce questionnement face à la vie.

 

Tous ces compagnons d’infortune avancent avec incertitude dans cette grande volière qui ressemble de plus en plus à une pétaudière en surchauffe. »


 Milo Dias, le 03/12/2008

 

Milo